Julie : Michel Serre et la cohésion d’équipe

Double cliquer sur le titre pour lire l’article

Une vie professionnelle c’est aussi des questions existentielles.

Avec Un Cadre Un Auteur, éclairons-les à la lumière de grands auteurs.



Bonjour,

Je me pose beaucoup de question sur l’animation de mon équipe, j’ai l’impression de passer énormément d’énergie à maintenir le lien, au point que la cohésion du groupe prend le pas sur mes autres objectifs.


Bonjour Julie,


Quelle noble intention que de prioriser votre équipe et, je le suppose, la qualité de vie au travail de votre équipe ! Vous avez mille fois raison, c’est un objectif prioritaire, surtout ne changez rien…Enfin si, juste une toute petite chose de rien du tout.


D’après vous, quelle est la première source de la cohésion d’une équipe ?


Michel Serre en 2014 a donné une belle illustration lors d’un entretien avec Martin Legros et Sven Ortoli, journalistes à Philosophie Magazine.

« Au rugby (…) tout le monde regarde l‘équipe, personne ne regarde le ballon. Or l’important c’est le ballon, c’est lui qui fait l’équipe. ».

Effectivement, avec un ballon, on peut improviser un match sur un terrain vague avec un nombre restreint de joueurs, mais l’inverse n’est pas vrai. S’il y pas de ballon, il n’y a pas de match, même dans un stade de 40 000 places.


L’objectif final est bien la victoire, mais sans ballon, rien n’est possible. Ce n’est pas forcément un objet, cela peut être une idée, une valeur qui donne naissance aux objectifs. Le sociologue et philosophe Bruno Latour a conceptualisé cette idée dans les années 1980 et lui a donné le nom éclairant de « passage obligé ».

J’ai toujours été fasciné par la flamme qui anime les acteurs de l’humanitaire, pourtant avant de mettre en place des projets aussi ambitieux que l’Océan Viking ou l’Aquarius, l’ organisation SOS Méditerranée était rassemblée autour d’un incroyable sentiment d’injustice envers le sort réservé aux migrants…Un bel exemple de « passage obligé ».


Alors Julie, je vous pose la question : Quel est le ballon de votre équipe ? Qu’est-ce qui motive la définition des objectifs et des projets ?

Il n’y pas de mauvaise réponse tant que l’on reste dans l’éthique et le souci de ne pas nuire aux autres. La recherche de résultats économiques ou financiers n’est pas honteuse.


Votre ballon peut être partout, même dans les plus petites choses. La première partie du seigneur des anneaux est bien intitulé « La communauté de l’anneau » et nous raconte justement comment le groupe se constitue autour du dit anneau.


Si un objet à première vue aussi insignifiant qu’une alliance bas de gamme a le pouvoir de rassembler les ennemis héréditaires que sont les nains et les elfes, je ne me fais aucun souci pour vous chère Julie, votre ballon est forcément présent depuis le début !


Il se cache peut-être dans l’implicite de la culture de l’entreprise. Prenez le temps d’identifier ce qui revient souvent dans les échanges et les prises de paroles officielles, transmettez-le à vos équipes et filez vers la victoire !

27 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout