Saint Exupéry et la diversité dans les recrutements

Dernière mise à jour : 22 nov. 2020



Double cliquer sur le titre pour lire



Une vie professionnelle c’est aussi des questions existentielles.

Avec Un Cadre Un Auteur, éclairons-les à la lumière de grands auteurs.


Bonjour,


Je suis chargée de recrutement. Chaque fois que je vois un candidat compétent mais qui me semble très différent de moi ou de la culture de l’entreprise, je suis toujours très partagée entre l’enrichissement que la différence peut présenter et les risques.

Christine

Bonjour Christine,


La question de la différence, et plus généralement celle de « l’autre », est un sujet qui traverse toute l’histoire de l’humanité. Reconnaitre et accepter l’autre est un défi de tous les jours qu’il s’agisse de son voisin de bureau ou d’autres cultures. L’actualité nous met très régulièrement face à nos difficultés et contradictions à ce sujet.


Reconnaitre l’autre n’est pas simplement accepter sa différence. Dans « Pilote de Guerre », Antoine de Saint Exupéry écrit « Si tu diffères de moi mon frère, loin de me léser, tu m’enrichis ». Un bel éclairage sur votre interrogation. Les différences nous apparaissent souvent plus clairement que ce qui nous rassemble…


Et pourtant ce qui nous rassemble est toujours plus profond que ce qui nous sépare !


Saint Exupéry emploie le mot « frère » et nous rappelle que nous le sommes tous par nature et égalité en droits. Pour autant, la fraternité universelle ne signifie pas l’uniformité.

Considérer « l’autre » comme un frère, c’est considérer la place qu’il pourra prendre dans un collectif et ce qu’il pourra y apporter.


Considérer l’autre comme un frère, c’est résister à la tentation de le regarder comme un miroir dans lequel il serait rassurant de nous reconnaitre. Car oui, la différence nous renvoie à ce que nous sommes et met souvent nos failles en lumière.


En recrutant quelqu’un de compétent, de volontaire mais de différent, vous prenez le risque que ses apports s’accompagnent de remises en question au sein de votre entreprise. A vous de voir si elles sont souhaitables et acceptables.

Dans ce cas, « l’autre » sera peut-être à l’origine de désaccords mais qui seront des accords en construction. A condition de s’assurer des compétences et des valeurs, la différence est toujours une richesse.


L’intégration dans une équipe d’une pluralité de points de vue demande une attention toute particulière tant dans le management que dans la structuration de la décision mais elle est la marque des grands décideurs.

Une phrase attribuée à Steve Jobs dit « Cela ne fait aucun sens de recruter des gens intelligents et de leur dire quoi faire. Nous recrutons des gens intelligents afin qu’ils nous disent quoi faire ».

Steve Jobs avait à ce point compris la richesse de « l’autre » qu’il la recherchait en permanence. Peut-être est-ce par qu’il a assumé être cet « autre » pendant des années.


Essayez d’y penser lors de votre prochain recrutement. Le candidat qui ne se contente pas de répondre à votre offre mais la reformule, se l’approprie d’une manière qui vous questionne mérite toute votre attention !

73 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout